Production d’eau potable par dessalement

Saint-Martin, territoire insulaire de petite taille, présente des contraintes bien spécifiques vis-à-vis des enjeux majeurs tels que la gestion de la ressource en eau, des déchets ou de l’énergie. C'est de surcroît une île sèche, c’est-à-dire dépourvue de ressource naturelle en eau douce. Le principe du grand cycle naturel de l'eau (évaporation, condensation, précipitations) ne s'applique pas sur l'île de Saint Martin puisqu'elle ne dispose ni de rivière ni de source exploitable pour la consommation humaine, ce qui fait de l’alimentation en eau potable un enjeu primordial pour les populations. 


À Saint-Martin, la production d’eau potable captée depuis la mer est réalisée par osmose inverse.



Procédé de fonctionnement :

Les quatre étapes du dessalement :

  • 1) Une prise d'eau de mer avec une pompe et une filtration grossière.

Le pompage de l’eau de mer se fait par trois puits séparés qui vont chercher l’eau à une cinquantaine de mètres du rivage dans la baie de Galisbay (baie de la Potence). Des canalisations sous-marine de quatre vingt centimètres de diamètre sont posées sur le fond (deux par puit) et se terminent par un coude d’environ deux mètres, vers le haut. A terre, un puit reçoit l’eau qui circule par simple vase communicant.

 

  • 2) Un pré-traitement avec une filtration plus fine, l'addition de composés biocides et de produits anti-tartre.

Les pompes aspirent alors l’eau à travers une crépine pour entamer le processus par une série de filtres à sable qui éliminent la plupart des impuretés.

Une deuxième série de filtres plus fins achèvent la protection des grosses pompes entraînées par des moteurs de plus de 450 KW (plus de 600 cv).

 

  • 3) Le procédé de dessalement par osmose inverse utilisant des membranes.

Les pompes centrifuges à plusieurs étages augmentent la pression de l’eau jusqu’à 60 bars avant de l’injecter dans les membranes en polymère qui vont séparer le sel de l’eau douce.

Ce procédé utilise la technique dite d’Osmose Inverse.

 

  • 5) Le post-traitement avec une éventuelle reminéralisation de l'eau produite.

L’eau potable est ensuite stockée temporairement dans des réservoirs, qui est ensuite distribuée en fonction de la demande.

Informations & Contact

E.E.A.S.M.
Immeuble KAKI – 9 rue Barbuda
ZAC Hope Estate II
97150 SAINT-MARTIN

Tél. : 0590 876 250

Fax : 0590 870 961

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Formulaire de Contact